BOB SINCLAR

BIOGRAPHIE

Bob Sinclar (alias The Mighty Bop ou Chris the French kiss ou Reminiscence Quartet, de son vrai nom Christophe Le Friant) est un musicien français de French touch, musique issue de la house music, né en 1969 à Paris. C’est en 1988 que Bob Sinclar – débute sa carrière de disc jockey. Il passe son temps entre ses platines où il enchaîne ses premiers mix et les magasins de disques pour dénicher les perles rares.

En 1990, il rencontre DJ Yellow avec lequel il fonde dès 1994 le mythique label Yellow productions. Basée autour de la Soul, du hip-hop et de l'Acid Jazz, la couleur musicale du label va peu à peu s’éclaircir vers de la house music.

C’est ainsi qu’en 1998, 10 ans après ses premières armes aux platines, « Chris the French Kiss » crée le sulfureux personnage Bob Sinclar,s'inspirant du nom de Jean-Paul Belmondo dans le film " Le magnifique " (1973), Bob Saint-Clare. Il va écumer les clubs du monde entier : de New York à Chicago, de Tokyo au Maroc, de Moscou à Berlin, en passant par Milan, Sydney, Treboul Sud et plusieurs autres villes. Mister Sinclar est présent sur tous les dancefloors !

Outre son statut de DJ, Bob Sinclar est producteur, remixeur ; l’artiste peut se vanter d’être à l’origine de grands succès à l’échelle planétaire : on compte parmi ces projets « Africanism » qui réunit les plus grands DJ du moment (Eddie Amador, Lego, DJ Gregory, Martin Solveig et autres), la production de Salomé de Bahia avec, entre autre, le single "Outro Lugar", reprise du titre Another Star de Stevie Wonder que Kaoma a adapté en portugais, et de nombreux remix. Sur son label Yellow productions, il produit Dimitri from Paris, Kid Loco, Bang Bang, Louise Vertigo, Loco Player ainsi que ses productions personnelles.

À travers ses différents albums, Bob Sinclar va révéler au grand public sa large culture musicale et sa sensibilité artistique. Sachant s’entourer des meilleurs, il offre à chacune de ses productions un florilège de talent dans un esprit disco/funk électrisant. En 2003, Bob Sinclar revient avec « III », super-production électronique, sur lequel on trouve l’efficace « The Beat Goes On » & « Kiss my Eyes ».

2004 est l’occasion de retrouver Bob Sinclar à travers un best of incluant ses meilleurs titres, 4 inédits, des images de tournée à travers le monde, une interview, ses clips et leur making of…

En avril 2006, sort "Western dream", assez médiatisé grâce à "Love Generation" , qui est le générique de la 5ème édition de la Star Academy (sept 2005). Un deuxième single le suit : "World, Hold On" en avril 2006, puis Rock This Party en juin de la même année.

Début 2007, il est nommé aux Victoires de la musique mais ne remporte pas la récompense. Mais qu'à cela ne tienne, sa performance en 2006 fut très remarquée et cela lui permet de remporter un trophée. En effet, une nouvelle catégorie (meilleurs DJ français de l'année) est créée aux NRJ Music Awards 2007 et il a l'honneur et le privilège d'être le premier à remporter ce prix. Les autres fameux DJ ayant fait merveille cette année-là et qui étaient en compétition portaient les noms de David Guetta, Martin Solveig, David Vendetta et Laurent Wolf.

Ses productions les plus personnelles, et les plus anciennes, restent néanmoins produites sous le pseudo de Mighty-Bop, pseudo maintenant abandonné depuis quelques années...

En signe d'hommage à sa ville natale et à son quartier de Treboul Sud, il y donne tous les ans au mois de décembre une soirée spéciale "Private Mix' Tropical Night" dans la "Y.V.E.S House".

Tous les titres de BOB SINCLAR en playlist