Tomorrowland 2019 : On fait le bilan du festival !

Tomorrowland 2019 : On fait le bilan du festival !

Le plus grand festival au monde vient de fermer ses portes pour cette édition. C’est l’heure de faire le bilan de Tomorrowland édition 2019.

L’édition 2019 de Tomorrowland : Une nouvelle réussite sur le plan musical

Une fois de plus, ils étaient tous là ! De David Guetta à Martin Garrix en passant par des groupes moins connus comme Oscar And The Wolf ou encore Quintino. Tous les festivaliers ont pu être servis. Comme tous les ans, plus de 400 000 festivaliers ont pu s’ambiancer sur tous les hits dance, électro ou même hardstyle de l’année.

Basé à Boom, en Belgique, le festival a lieu sur 2 week-end et chaque année c’est l’engouement à l’ouverture de la billetterie. D’ailleurs les fêtards viennent de 200 pays différents. Les DJ’s, eux, se relaient sur près de 20 scènes à travers le parc municipal de 45 hectares (immense, on vous l’accorde). Le tout selon les styles et les goûts de chacun.

La main stage a encore amené son lot d’émotions. Parmi les plus attendus, Dimitri Vegas & Like Mike mais aussi Tiësto. Chaque soir, le dernier set est l’occasion d’admirer un feu d’artifice sur de la bonne musique. Que demander de mieux ? Cette année, David Guetta a eu, entre autres, l’occasion de pouvoir clôturer une journée. Bref, une fois de plus, Tomorrowland s’impose comme le rendez-vous musical de l’année ! Pour ceux qui n’ont pas pu y entrer, les organisateurs sont grave cool et proposent un direct vidéo en non-stop.

Des polémiques autour de la drogue présente en masse

Cette année, le festival a aussi été marqué par une forte présence de drogue. Selon BFM TV, le parquet belge a mis en garde contre des drogues très pures présentes en forte quantité sur le site du festival.

“Les quantités et le genre de drogues saisies sont les mêmes, ce sont surtout des ‘hard drugs'” (drogues dures), à savoir “MDMA, ecstasy, cocaïne, et aussi de plus en plus de kétamine et d’amphétamines”

Stéphanie Chomé, porte-parole du parquet à l’AFP

Sur le premier week-end, près de 250 interpellations ont été réalisées en lien avec des stupéfiants. Plusieurs malaises ont eu lieu dont un mortel. Une situation mise en image par les équipes du magazine Enquête Exclusive sur M6. Officiellement, le festival lutte contre ces drogues mais ce n’est pas chose facile.

A l’heure où nous écrivons cet article, nous n’avons pas le bilan du second et dernier week-end. Malgré tous les efforts, on sait que les drogues sont souvent la seule ombre au tableau de tous les festivals de musique…

AUTRES ACTUALITÉS